Electronique

You are currently browsing the archive for the Electronique category.

    Un truc sympa qu’on faisait du temps où les appareils photos jetables étaient courants (mais je pense que ça se trouve encore, je ne suis pas si vieux :-p) : on allait dans le bureau de tabac du coin et on demandait à récupérer les carcasses. Ils étaient bien content de s’en débarrasser !

    DSC07982

    Vieilles carcasses attendant leur deuxième vie

     

    Et là tout le monde se dit : Damned, mais qu’est-ce qu’on peut bien en faire ?? Des tasers ! Oui monsieur, farpaitement ! Des tasers ! Et pour pas un rond !

     ATTENTION : l’électricité c’est dangereux, et là on va parler de tensions élevées, donc en vrai ne testez pas ça sur vos amis ;-)

    Read the rest of this entry »

    Tags: , , ,

      Après avoir installé notre chaine de cross-compilation, on est capable de compiler un programme. On veut maintenant le charger dans la mémoire flash et le lancer sur le LPC1768.

      Pour cela on va utiliser OpenOCD, que vous devriez avoir installé si vous avez suivi le premier article.

      Branchez votre programmateur JTAG (j’utilise l’USB-ARM-TINY de olimex, pas cher !) à votre platine (j’utilise une BlueBoard, pas chère !) et au PC, et alimentez la platine (via un autre port USB par exemple).

      Read the rest of this entry »

      Tags: , , , , , ,

        Le LPC1768 est un microcontrôleur de course, avec un nombre incroyable de périphériques (Ethernet, usb2.0, I2C, SPI, UART, CAN, PWM, ADC, DAC, …).

        Datasheet ici, et User Manual ici (840pages, oui oui, il y a de quoi faire !).

        Voici un script qui va vous permettre de compiler votre propre toolchain pour programmer sur ce microcontrôleur. Pour info, j’utilise Ubuntu 10.10.

        Copiez ce script dans votre dossier HOME par exemple, renommez le en « install_cortexMX.sh » et lancez-le (chmod +x install_cortexMX.sh, puis ./install_cortexMX.sh).

        Il va installer les paquets nécessaires, cloner un dépot git qui contient les scripts qui vont bien, adapter légèrement ces scripts, lancer la compilation de la toolchain, et enfin télécharger et compiler openOCD à partir des sources.

        Au final dans votre dossier HOME vous aurez un dossier « tmp_cortexMX_install » qui contient le clone modifié du dépot GIT, et un dossier « cortexMx » avec tous les outils. Le chemin vers les fichiers exécutables est rajouté dans votre PATH.

        Pour vérifier que tout est en place, voici un hello_world pour faire clignoter des LEDs. tapez « make » et si tout va bien vous aurez un fichier binaire à transférer au LPC1768 via openOCD + un programmateur JTAG par exemple (fichier de config pour openocd dans le zip).

        Suite au prochain épisode !

        Tags: , , , , , ,

          Petit tuto pour mettre en place un environnement de développement pour un module Overo, créer une image avec l’OS Linux Angström et surtout ajouter l’extension temps réel Xenomai. Et ceci tout en restant à jour avec le dépôt Gumstix Overo OpenEmbedded.

          Read the rest of this entry »

          Tags: , , , , , ,

            Ceci est un métronome :


            Read the rest of this entry »

            Tags: , ,

              Il peut être très utile d’avoir une indication de la force du signal lors de l’utilisation de modules XBee (RSSI ca veut dire Received Signal Strength Indicator). Ça peut permettre de tester les performances de différentes antennes, par exemple. Voila ma méthode.

              Tout d’abord il faut configurer les XBee. J’utilise X-CTU de Digi avec une platine à base de FT232 permettant de connecter le XBee à l’ordinateur.

              Configuration du premier module XBee (émetteur) (cliquez sur les images) :

              Changez le champs « Sample rate » en fonction de la fréquence d’envoi que vous voulez. Ici j’ai mis la valeur 0x32, donc une nouvelle trame sera envoyée toutes les 50ms.

              Configuration du 2ème (récepteur) :

              Et c’est tout. Le XBee émetteur va envoyer une trame toutes les 50ms au récepteur. Le format de cette trame est expliqué ici. Et elle contient la valeur RSSI qui nous intéresse.

              Il ne reste plus qu’à faire un script pour extraire cette valeur de la trame : le voila (en python). Lancez par la commande « python xbee_rssi.py ». Il va afficher la valeur à l’écran et la stocker dans un fichier.

               

              Une autre possibilité pour avoir cette valeur RSSI et de récupérer la PWM de la pin 6 du XBee. Le rapport cyclique est fonction de la force du signal. Voir cette page pour plus de détails (avec un petit circuit sympa pour allumer des LEDs).

              Tags: , ,