Linux + Serveur Web + WordPress : héberger son site chez soi

    Peut-être avez-vous remarqués, ô lecteurs assidus, que ce site est mort depuis quelques temps. Ben oui, j’avais des problèmes avec le serveur web de free.

    J’ai donc décidé d’héberger mon site chez moi. Avantages : Aucune contraintes de place, dernière version de PHP et de base de donnée, personnalisable à souhait… et surtout : entièrement gratuit. Et ca n’est pas bien compliqué malgré les apparences. Voila le tuto pour migrer son site chez soi :

    Matériel : un vieil ordinateur sous linux (ubuntu pour moi) + une connexion à internet (dans mon cas, une freebox) !

    1ère étape : Installer le serveur.

    On va utiliser Xampp, qui va largement nous simplifier la vie. Il va mettre en place d’un seul coup tous les outils qu’il nous faut (serveur web apache, serveur ftp, MySQL, PHP, …). Pour le mettre en place, voir le tutoriel de Framasoft, ou sa version express ici.

    La configuration d’un serveur FTP (avec proFTPd, installé avec Xampp) peut être rendue très simple par l’interface graphique gproftpd (sudo apt-get install gproftpd pour l’installer). Vous pouvez par exemple configurer un accès vers le dossier avec le site internet et un autre vers un dossier de stockage de fichiers.

    2ème étape : Avoir un nom de domaine qui pointe vers son ordinateur.

    1. Rendez-vous sur no-ip.com (ou un autre comme dyndns.org par exemple) et créez un compte (gratuit). Ajoutez un hôte, choisissez votre nom de domaine, sélectionnez « DNS Host (A) » et validez. Nom de domaine => c’est fait.
    2. Ensuite il va falloir mettre à jour l’adresse IP pointée par le nom de domaine chaque fois qu’elle change. En effet, il y a de grandes chances que votre ordinateur n’ait pas une adresse IP fixe mais une adresse IP dynamique, qui change donc régulièrement (avec le redémarrage de la box par exemple). Pour cela on télécharge le logiciel « Dynamic DNS update client« , on le décompresse, on ouvre une console, on tape « make » puis « sudo make install ». Il va alors vous demander quelques infos pour se configurer. Actualisation de l’adresse IP => c’est fait.
    3. Dernière chose à faire : rediriger les ports vers votre ordinateur. Pour cela, il faut aller dans les pages de configuration, section « routeur » (adresse 192.168.1.1 pour une livebox, site free.fr pour une freebox, etc).
    4. Vous pouvez tester en faisant un ping vers votre nouveau nom de domaine (ping 8p.hopto.org). Vous devriez voir apparaitre votre adresse IP.

    3ème étape : Récupérer son site WordPress existant et l’installer.

    1. Pour cela il faut d’abord sauvegarder les fichiers. Connectez vous donc par FTP sur le serveur de votre site et copiez l’ensemble des fichiers dans le dossier /opt/lampp/htdocs/ de votre ordinateur. Ce dossier contient déja les dossier « xampp » et « webalizer ». Laissez-les en place pour garder l’accès à la config de Xampp. Par contre vous pouvez supprimer le fichier « /opt/lampp/htdocs/index.php » ainsi que « favicon.ico »
    2. Ouvrez une console et rendez vous dans le dossier htdocs. Lancez la commande suivante (en l’adaptant à votre cas !) pour remplacer les références vers votre ancien serveur par le nouveau (mon ancienne adresse : « rousselmanu.free.fr », la nouvelle : « 8p.hopto.org ») :
      find . -name « *.* » -print | xargs sed -i ‘s/rousselmanu.free.fr/8p.hopto.org/g’
    3. Connectez vous ensuite sur l’interface Phpmyadmin de votre serveur. Chez Free il faut se rendre ici. Sélectionnez votre base de données et cliquez sur « Exporter ». C’est dans la BDD que sont stockés l’ensemble des articles, commentaires et autres de votre site.
    4. Editer le fichier et remplacer les références vers l’ancien serveur. Dans mon cas, j’ai remplacé « http://rousselmanu.free.fr » par « http://8p.hopto.org »
    5. Connectez vous sur l’interface Phpmyadmin de votre serveur local Lampp. Créez une BDD (par exemple « wordpress ») et importez le fichier que vous venez d’exporter.
    6. Modifier le fichier /opt/lampp/htdocs/wp-config.php en y entrant vos nouveaux mots de passe, nom de BDD, etc.
    7. Testez en ouvrant votre navigateur internet et en entrant l’adresse http://127.0.0.1 (adresse vers votre propre ordinateur). Vous devriez voir votre site wordpress.

    4ème étape : Rediriger l’ancien serveur vers le nouveau.

    Pour rediriger vos visiteurs vers le nouveau serveur, il suffit d’éditer le fichier « .htaccess » sur l’ancien serveur (créez le s’il n’existe pas) et d’y entrer la ligne suivante : RedirectPermanent / http://8p.hopto.org/

    Les moteurs de recherche mettront aussi à jour leurs liens lors de leur prochain passage.

    Pour d’autres méthodes de redirection, vous pouvez jeter un oeil là.

    — Fin du tuto —

    N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous voulez plus de détails sur un point !

    Tags: , , , ,

    1. bratillas’s avatar

      bonjour je vien vers vous ne ce jour car j ai fait la meme chose que vous

      mais j ai un soucis au niveau de l affichage css, je n est que le html de mon blog wordpress visible depuis internet auriez vous rencontrer le probleme?

      merci d avance,bonne journee

        (Citer)

      Répondre

    Reply

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>