La recette des boules puantes

    Alors cet après-midi j’ai testé la fabrication de boules puantes => c’était horriblement génial. Il faut que je partage cette expérience terriblement enrichissante.

    ->  Tout d’abord il faut savoir que l’odeur de l’oeuf pourri est due à un gaz, le sulfure d’hydrogène (H2S). Attention, il est très toxique, inflammable, explosif et dangereux pour le milieu aquatique (la totale quoi !). A ne faire que dans un endroit ventilé. Si ça commence à vous irriter les yeux ou bruler les poumons, il faut arrêter !

    SGH02 : InflammableSGH04 : GazSGH06 : ToxiqueSGH09 : Danger pour le milieu aquatique

    Question : Comment synthétiser du sulfure d’hydrogène ?

    Réponse : En mélangeant du sulfure de fer (FeS) et des ions hydronium (présent dans les acides) : avec l’acide chlorhydrique ça donne la formule suivante : FeS + 2HCl -> FeCl2 (chlorure de fer) + H2S

    Question : Comment synthétiser du sulfure de fer ? Voila ma méthode :


    Procurez vous de la limaille de fer, du soufre et une cuiller à laquelle vous ne tenez pas trop (!). Si vous n’avez pas de limaille de fer, ça marche très bien avec de la paille de fer fine. Si vous n’avez pas de paille de fer, prenez un clou, une lime, du courage et limez-le clou. Si vous n’avez pas de soufre, prenez une boite d’allumette et grattez les bouts. Si vous n’avez pas de cuiller… ben je sais pas… vous pouvez toujours tester la fourchette…

    Mettez votre limaille/paille de fer dans la cuiller, recouvrez de soufre (dosage : moitié-moitié) et mettez le tout à chauffer (avec un briquet ça peut suffire). Quand ça commence à rougir et à fumer, vous pouvez enlever la cuiller de la source de chaleur, la réaction se poursuit toute seule (ne respirez pas la fumée !! Toxique !!). Laissez faire puis laissez refroidir. Vous obtenez quelque chose de solide, bravo, c’est le sulfure de fer. Réduisez le en poudre.

    Dernière étape (à ne faire que lorsque vous êtes prêt à partir en courant la main sur le nez) : versez de l’acide chlorhydrique sur le sulfure de fer (paraitrait-il que ça marche avec n’importe quel acide… je n’ai pas testé). Il se dégage un gaz, le sulfure d’hydrogène. Ça pue, nous somme victorieux.

    bonhomme qui étouffe

    Question : C’était trop horriblement bien, je veux tester d’autres boules puantes encore plus horribles ! Steuplé steuplé comment je fais ?

    Il se trouve que le sulfure d’ammonium est en partie responsable de l’odeur nauséabonde d’un cadavre en décomposition. Comme le dit wikipédia, « Dans la nature, c’est un produit du processus de décomposition ». Alléchant n’est-ce pas ?

    Pour le synthétiser, on peut faire réagir notre sulfure d’hydrogène avec de l’ammoniac. Le problème c’est que notre sulfure d’hydrogène est gazeux. Comment le faire réagir ? Ben je vous tiendrai au courant de l’avancée de mes recherches à ce sujet…


    Pour patienter, voici d’autres recettes que je n’ai pas encore testé.

    ->  Une méthode simple pour obtenir du sulfure d’ammonium : prenez du soufre, prenez de l’ammoniac, versez dans un pot qui ferme bien et laissez reposer quelques jours. C’est tout, ça devrait puer, nous devrions être victorieux (c’est hypothétique vu que je n’ai pas encore testé).


    ->  Et la dernière méthode, toujours pour obtenir du sulfure d’ammonium. Les dosages sont un peu flous, je ne sais pas très bien. Faut tester.

    ingrédients : soufre, chaux (magasin de bricolage), sulfate d’ammonium (c’est un engrais : faites un tour dans une jardinerie).

    Mélangez 1 dose de soufre et 2 doses de chaux dans un vieux récipient. Ajoutez de l’eau (beaucoup, genre 1 litre si 1 dose fait 100g). Chauffez le tout jusqu’à obtenir un mélange jaune homogène. Laissez refroidir puis ajoutez 4 doses de sulfate d’ammoniac. Mélangez, couvrez hermétiquement (cellophane) puis laissez reposer 30 min. Filtrez, c’est gagné. Versez le tout dans un récipient hermétique (bouteille par exemple) et utilisez à petite dose ! re-puanteur hypothétique, re-victoire hypothétique.

    Tags: , , , , ,

    1. Roussel’s avatar

      Salut :-)

        (Citer)

      Répondre

    2. marap'’s avatar

      salut !

      et quel est donc le mélange liquide qui se trouve dans les boules puantes du commerce ? dans les fioles en verre.
      Car ta 1ere méthode est nickel mais le dégagement gazeux est immédiat, donc intransportable et on s’en prend plus dans la gueule que les gens qu’on veut empuanter, lol

        (Citer)

      Répondre

    3. marap'’s avatar

      en fait je pense qu’il doit s’agir du sulfure d’ammonium. Vu que tu le créé dans un bocal hermétique. Il doit rester stable longtemps ( ?? )
      Faudrait kon trouve des tt ti’ flacons, fioles, assez fragile pour éclater ken on les jète ou kon marche dessus.
      Si tu/vous avez des idées de contenants kon pourrait recycler…

        (Citer)

      Répondre

    4. rousselmanu’s avatar

      Content que tu aies testé !

      marap’: on s’en prend plus dans la gueule que les gens qu’on veut empuanter, lol  

      Pas faux ! :))
      T’as raison, c’est du sulfure d’ammonium dans les boules puantes du commerce. Du moins dans certaines, comme le dit wikipedia : « En raison de son odeur nauséabonde, il est un ingrédient actif de nombreux accessoires de farces et attrapes, et en particulier de certaines boules puantes ».

        (Citer)

      Répondre

    5. rousselmanu’s avatar

      Pour les flacons, j’ai pas trop d’idées… Laisse un pti commentaire si tu testes quelque chose de bien ou si t’as des idées !!

        (Citer)

      Répondre

    6. Pierre Vivian’s avatar

      sulfure d’ammonium (NH4)2S

        (Citer)

      Répondre

    Reply

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>