hydrogène

You are currently browsing articles tagged hydrogène.

    Alors cet après-midi j’ai testé la fabrication de boules puantes => c’était horriblement génial. Il faut que je partage cette expérience terriblement enrichissante.

    ->  Tout d’abord il faut savoir que l’odeur de l’oeuf pourri est due à un gaz, le sulfure d’hydrogène (H2S). Attention, il est très toxique, inflammable, explosif et dangereux pour le milieu aquatique (la totale quoi !). A ne faire que dans un endroit ventilé. Si ça commence à vous irriter les yeux ou bruler les poumons, il faut arrêter !

    SGH02 : InflammableSGH04 : GazSGH06 : ToxiqueSGH09 : Danger pour le milieu aquatique

    Question : Comment synthétiser du sulfure d’hydrogène ?

    Réponse : En mélangeant du sulfure de fer (FeS) et des ions hydronium (présent dans les acides) : avec l’acide chlorhydrique ça donne la formule suivante : FeS + 2HCl -> FeCl2 (chlorure de fer) + H2S

    Question : Comment synthétiser du sulfure de fer ? Voila ma méthode :


    Procurez vous de la limaille de fer, du soufre et une cuiller à laquelle vous ne tenez pas trop (!). Si vous n’avez pas de limaille de fer, ça marche très bien avec de la paille de fer fine. Si vous n’avez pas de paille de fer, prenez un clou, une lime, du courage et limez-le clou. Si vous n’avez pas de soufre, prenez une boite d’allumette et grattez les bouts. Si vous n’avez pas de cuiller… ben je sais pas… vous pouvez toujours tester la fourchette…

    Mettez votre limaille/paille de fer dans la cuiller, recouvrez de soufre (dosage : moitié-moitié) et mettez le tout à chauffer (avec un briquet ça peut suffire). Quand ça commence à rougir et à fumer, vous pouvez enlever la cuiller de la source de chaleur, la réaction se poursuit toute seule (ne respirez pas la fumée !! Toxique !!). Laissez faire puis laissez refroidir. Vous obtenez quelque chose de solide, bravo, c’est le sulfure de fer. Réduisez le en poudre.

    Dernière étape (à ne faire que lorsque vous êtes prêt à partir en courant la main sur le nez) : versez de l’acide chlorhydrique sur le sulfure de fer (paraitrait-il que ça marche avec n’importe quel acide… je n’ai pas testé). Il se dégage un gaz, le sulfure d’hydrogène. Ça pue, nous somme victorieux.

    bonhomme qui étouffe

    Question : C’était trop horriblement bien, je veux tester d’autres boules puantes encore plus horribles ! Steuplé steuplé comment je fais ?

    Read the rest of this entry »

    Tags: , , , , ,